dimanche 10 novembre 2013

Tadaaaaa !



Mais qui est donc ce dandy en tee- shirt gris chiné qui ne sourit pas ? Nicolas Ghesquière (attention exercice périlleux que de ne pas faire de faute en écrivant son nom, sinon crime de lèse majesté).
Sorti de l'ombre après avoir accompli des miracles chez Balenciaga (depuis 1997 quand même !) il et depuis quelques jours le nouveau directeur artistique de chez Louis Vuitton, remplaçant ainsi Marc Jacobs et se faisant remplacer (Nicolas G.) par Alexander Wang (le petit lutin qui sort en sautillant des backstages pour saluer à la fin d'un défilé). Oui il faut suivre, mais c'est pour ça que l'univers de la mode est aussi passionnant, il s renouvèle perpétuellement, n'acceptant pas la monotonie.

Alors que pouvons - nous souhaiter à M. Ghesquière  ? De faire mieux que Marc ? Impossible. Mais ce petit regard déterminé et effronté semble être capable de soulever des montagnes. Alors nous allons lui souhaiter de donner ses lettres de noblesses à Vuitton, d'en faire un classique chic, tandis que Jacobs en avait fait un classique désirable mais qui sort du lot.

2 commentaires: